European Sommelier Certificate
News
Search :

LA MOLDAVIE, DESIGNEE PAR L’ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME, CAPITALE MONDIALE DU TOURISME VITIVINICOLE EN 2018 (20-09-2018)

LA MOLDAVIE, DESIGNEE PAR L’ORGANISATION MONDIALE DU TOURISME, CAPITALE MONDIALE DU TOURISME VITIVINICOLE EN 2018

par Diana Lazar Secrétaire Générale ASE

Les 6 et 7 septembre, la Moldavie a accueilli le plus important événement international dans le domaine de l’œnotourisme - la troisième Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme. L'événement a été organisé sous les auspices de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), en partenariat avec le gouvernement de la Moldavie, par l’intermédiaire de l’Agence d’aide à l’investissement de la République de Moldavie, avec le soutien de l’Office National de la Vigne et du Vin (ONVV) et du Projet de renforcement de la compétitivité, financé par l’USAID et le Gouvernement de Suède.
Cet événement est une preuve de la reconnaissance officielle de la Moldavie en tant que destination œnotouristique majeure sur la carte touristique du monde. Selon les données statistiques, la Moldavie se place parmi les 20 les plus grands producteurs de vins, avec 1,8 millions d’hectolitres de vins produits annuellement, selon l’Organisation internationale de la vigne et du vin. Avec une superficie des vignobles qui s’étend sur 4% du territoire du pays et 7% des terres arables, la Moldavie a la plus forte densité de vignobles dans le monde et se place 6e au niveau européen selon la surface des vignobles. Grâce à ses caves uniques dans le monde, la Moldavie a également été inscrite dans le livre des records. En tant que destination touristique, la Moldavie commence à peine à se frayer son chemin, mettant l’accent sur l’œnotourisme durable, développant en même temps des offres touristiques de niche pour attirer le plus de visiteurs étrangers possibles.


Figure 1: Photo officielle des experts en tourisme avec le Premier Ministre Moldave Pavel Filip, à Castel Mimi. Photo : site gov.md

La troisième Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme a été une bonne occasion de promouvoir l’image de la Moldavie au niveau international et a réuni plus de 250 invités de haut niveau dans le domaine de l’œnotourisme d’environ 30 pays. Les participants ont eu l’occasion de se familiariser et de « déguster » l’offre œnotouristique du pays, ainsi que de visiter une série d’entreprises vinicoles et de complexes touristiques représentatifs.
Pavel Filip, Premier ministre de la République de Moldavie : « Les vins moldaves sont la carte de visite de notre pays. Tout comme le peuple moldave, les vins moldaves ont dû faire face à de nombreux défis : la politique soviétique de destruction de la vigne, une série d’embargos imposés par la Fédération de Russie, à la suite desquels le vin moldave est devenu meilleur, voir plus compétitif. C’est pourquoi quand je me rends à l’étranger, j’emmène en tant que souvenir de Moldavie une bouteille de vin moldave, car le vin moldave peut « raconter » des choses sur nous, les Moldaves, et il peut en dire d’autant plus de choses que tout message verbal. Le gouvernement fait confiance à l’Agence d’aide à l’investissement en tant qu’institution dont la mission est de faire connaître la Moldavie dans le monde entier. Je tiens quand même à souligner que chacun peut aider à promouvoir le pays autant qu’on aime sa nature, sa culture et son peuple. Je voudrais bien que les participants à la Conférence tombent amoureux de la République de Moldavie. Soyez les bienvenus et à votre santé ! »


Figure 2  : Discours du Premier ministre moldave, M. Pavel Filip. Photo : site gov.md

L’ouverture officielle de l’événement a eu lieu au Château Mimi - le premier et le plus somptueux « château » de Moldavie, inclus parmi les destinations touristiques les plus fascinantes. Situé à 30 kilomètres de Chisinau, le Château Mimi a été fondé en 1893 par le dernier gouverneur de la Bessarabie - Constantin Mimi. L’entreprise vinicole est devenue la carte de visite de notre pays, le château constituant un monument architectural d’importance nationale.


Figure 3. Castel Mimi. Photo site gov.md

Jaime Cabal, Secrétaire général adjoint, Organisation mondiale du tourisme : « L’Organisation mondiale du tourisme se réjouit d’être le partenaire de la Moldavie pour cet événement. Nous vous remercions pour votre accueil, ainsi que pour avoir organisé cette conférence. Je tiens à féliciter le gouvernement moldave et l’Agence d’aide à l’investissement pour les progrès importants réalisés dans le domaine du tourisme. Les destinations touristiques que j’ai eues l’occasion de visiter – la cave « Milestii Mici » dont la collection de 1,5 millions de bouteilles de vin est la plus grande au monde, le « Château Mimi » - un château magnifique avec une histoire impressionnante - me font croire à l’avenir du tourisme en Moldavie. Le pays doit tirer parti des avantages offerts par cette branche : la génération d’emplois, de sources importantes de revenus, le développement du milieu rural. Cela nécessite la participation de l’État, ainsi que du secteur privé. Je vous remercie et vous souhaite bonne chance ! »

Chiril Gaburici, Ministre de l’Economie et de l’Infrastructure de Moldavie : « Je suis heureux de constater que les efforts faits dans le passé, orientés vers la destruction de l’industrie du vin, ont échoués. Leur effet a été inverse, car aujourd’hui nous avons atteint des progrès visibles. Nous avons des vignobles et de la vigne de qualité supérieure, qui nous permet de produire des vins toujours meilleurs, contribuant ainsi à la valorisation de notre pays dans la communauté vitivinicole mondiale. On recense globalement plus d’un milliard de touristes et la Moldavie doit pouvoir devenir un point d’attrait pour une partie de ceux-ci. En tant qu’institution responsable de l’infrastructure du pays, nous avons lancé la mise en place de plus de 150 panneaux touristiques pour guider les visiteurs de notre pays vers les attractions majeures du pays : les entreprises vinicoles, les monastères, les églises, les musées, les réserves naturelles etc. Il n’y a pas de plages ou de montagnes pour faire du ski en Moldavie, cependant la Moldavie a un peuple accueillant, une cuisine délicieuse et des vins extraordinaires, produits avec passion. Je voudrais bien que vous puissiez apprécier tout ceci dans les prochains jours, où que vous soyez dans notre pays. Santé ! »

Rodica Verbeniuc, Directeur général, Agence d’aide à l’investissement de Moldavie : « En accueillant la Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme, la Moldavie ouvre ses portes aux professionnels dans le domaine, en leur offrant l’occasion d’un échange prolifique d’idées et d’expérience sur les sujets les plus actuels dans l’industrie du tourisme, mais aussi l’opportunité de découvrir une nouvelle destination qui vaut d’être incluse sur la carte mondiale de l’œnotourisme. La Moldavie représente un marché émergent, mais, en même temps, nous sommes déjà prêts à offrir des expériences de tourisme de niche uniques. Les esprits aventuriers, ceux qui souhaitent déguster des mets délicieux mariés à un verre de vin de qualité en compagnie de gens accueillants, sont encouragés à explorer la Moldavie authentique. L’œnotourisme est un secteur stratégique pour l’économie moldave. Cette conférence est une bonne occasion de promouvoir efficacement notre marque de pays par la présentation des vins moldaves, de l’offre du tourisme rural, gastronomique et culturelle. Santé ! »
Karen Hillard, chef de la mission de l’USAID en Moldavie : « En quelques années, grâce aux actions visionnaires du gouvernement moldave et à l’appui des partenaires stratégiques, la Moldavie a évolué, d’un producteur de vins en vrac médiocres, jusqu’à devenir un producteur de vins en bouteille de la plus haute qualité, exportés dans plus de 60 pays à travers le monde, y compris aux Etats-Unis. Une réinvention de l’industrie du vin s’y est produite, y compris la création d’une marque vinicole du pays, la création d’une institution spécialisée – l’ONVV - directement responsable de la promotion des vins moldaves. On a organisé de vastes campagnes pour attirer les touristes. A présent, il ne faut que renforcer ces résultats et identifier de nouvelles opportunités pour le développement du tourisme en Moldavie. Et là, l’expérience des pays qui ont avancé dans ce domaine, dont les représentants sont aujourd'hui présents dans cette salle, est cruciale. Une expérience extraordinaire nous attend. Bon courage et à votre santé ! »

Pendant les deux jours de la conférence, il a été organisé une série d’actions pour promouvoir l’œnotourisme au niveau local et présenter l’offre touristique de la Moldavie, y compris des visites guidées et des dégustations de vins, des expositions d’artisanat. Ainsi, les invités à la conférence ont eu l’occasion de vivre des expériences uniques qui ont contribué à mettre en évidence le potentiel touristique du pays.


Figure 4. De gauche à droite : Mme Karen Hilliard (Directrice Mission USAID en Moldavie), Jaime Cabal (Vice-secrétaire général de l'OMT) et Premier ministre moldave Pavel Filip. Photo : site gov.md

Le tourisme durable, un outil important pour le développement des zones rurales - le leitmotiv de la Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme
L’objectif premier de la troisième édition de la Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme a été de promouvoir l’œnotourisme. Le principal sujet des discussions a été : « L’œnotourisme – élément-clé pour le développement rural ». Le tourisme durable implique l’intégration des objectifs économiques à la protection de l’environnement afin d’attirer et de retenir ultérieurement les nouveaux visiteurs, mais aussi de préserver le caractère culturel unique des attractions touristiques. Le respect et l’harmonisation de ces objectifs contribuera à faire en sorte que les destinations touristiques puissent faire face aux défis du 21e siècle. Des participants de dizaines de pays à travers le monde ont conclu à la fin du premier jour de la conférence que l’offre touristique de la Moldavie doit être axée sur l’œnotourisme – un secteur relié aux traditions des communautés rurales, ce qui peut générer des revenus considérables et contribuer à la création de nouveaux emploi s dans les villages.


Figure 5 : Des participants à la Conférence chez Asconi, cave à vins du centre de Moldavie

Des expériences uniques mémorables à être placées au cœur de l’offre touristique moldave
Lors du deuxième jour de la conférence, les invités à l’événement ont remarqué que l’offre touristique du pays et les vins doivent être présentés et vendus aux potentiels touristes par l’intermédiaire de la légende de l’endroit d’origine. Cette formule garantit des souvenirs uniques inoubliables.
Le représentant de la Géorgie a parlé du vin produit dans son pays, selon une méthode originale, datant depuis 8000 ans. Il a mis en évidence le fait que dans un environnement compétitif il faut être meilleur, se distinguer des autres, alors que pour une meilleure promotion il faut rechercher une approche différente du produit touristique. À son tour, Steve Charters, représentant de l’école des vins de Bourgogne, a parlé de la Nouvelle-Zélande et la plus connue variété de vigne dans le monde y planté – le Pinot Noir. Cette variété de vigne a été promue dans le monde entier à travers son histoire : la variété est cultivée dans une vallée où, selon les dires, il y avait auparavant une petite mine d’or.


Figure 6. De gauche à droite : Mme Natalia Turcanu (directrice Association de Tourisme Récepteur et Interne de Moldavie), E.S M. Zurab Pololikashvili (Secrétaire Général de l'OMT), Mme Rodica Verbeniuc (Directrice Agence d'Investissements) et Mme Violeta Agrici (Ambassadrice de Moldavie et Espagne), dans l’Office de Tourisme de Chisinau. Photo : Faceboook

La troisième Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme s’est achevée le 7 septembre avec une cérémonie festive dans les célèbres caves de Cricova - objet du patrimoine culturel national. Lors de cette cérémonie, les hôtes de la conférence ainsi que les représentants des pays ayant accueilli les éditions précédentes, la Géorgie et l’Argentine, ont fait passer officiellement le relais au représentant du Chili, le pays qui accueillera la quatrième Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme en 2019.

Cristobal Forttes, représentant du Secrétariat du Tourisme, Ministère de l’Economie et du Tourisme de Chili : « A partir de là, le Chili assume une énorme responsabilité en tant qu’hôte de la Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme. Ce fut un voyage extrêmement beau en Moldavie et notre responsabilité est davantage plus grande après ce voyage. Nous remercions la République de Moldavie pour ce chaleureux accueil et pour s’avoir investi autant dans tout ce qu’elle a fait. »


Figure 7. La transmission de l'amphore vinicole, symbole de la Conférence au Chili, le suivant hôte de la Conférence en 2019.

Les conclusions de la Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme sont les suivantes :

1. Stratégies œnotouristiques – l’œnotourisme doit être reconnu comme une partie importante de l’offre touristique nationale et comme un élément-clé pour le développement des communautés rurales ;
2. Partenariats public-privé - la complexité de l’œnotourisme et la diversité des partenaires associés nécessite la mise en place de modèles de collaboration innovants ;
3. La contribution de l’œnotourisme au développement rural ne peut être efficace que si chaque membre de la communauté s’engage et bénéficie à la suite de toutes les actions entreprises.
4. Les petites et moyennes entreprises devraient être soutenues, alors qu’un cadre réglementaire favorable et l’accès au financement pourraient les aider à mettre en place le numérique et des innovations ;
5. L’œnotourisme n’est pas seulement un moyen pour les entreprises vinicoles d’augmenter leurs revenus. Une approche différente du tourisme rural et culturel est nécessaire, ce qui implique une approche globale de la gestion des destinations touristiques ;
6. Il faut connaître ces visiteurs, c’est pourquoi il faut réaliser des études plus poussées pour identifier et mesurer les tendances, ainsi que comprendre pourquoi les touristes choisissent certaines destinations. Il faut harmoniser les critères et exploiter les opportunités offertes par BIG data. Nous vivons dans un monde dominé par le numérique, nous engendrons un grand nombre d’informations numériques et nous avons les technologies nécessaires qui peuvent nous aider à les utiliser correctement. Il ne faut qu’être en mesure de les interpréter ;
7. La création des opportunités pour de nouveaux emplois exige certaines compétences, y compris de compétences reliées aux technologies de l’information et la durabilité, ainsi que des compétences générales, telles que le storytelling, le travail en équipe et la capacité d’adaptation à de nouveaux défis. Tout ceci fait partie de l’éducation - un élément extrêmement important pour le développement du tourisme rural.
8. Les stratégies de l’œnotourisme doivent s’aligner sur les objectifs du développement durable.

L’œnotourisme en République de Moldavie

En 2017, la Moldavie a enregistré une augmentation de 50% du nombre de touristes étrangers par rapport à 2015. Toujours en 2017, il y a eu enregistré 3 fois plus de visiteurs par rapport à il y a deux ans. Le nombre d’entreprises vinicoles offrant des services touristiques a doublé, alors que le nombre de visiteurs des destinations œnotouristiques a augmenté de 20%. Rien qu’en quelques années, la Moldavie a évolué depuis la moins visitée destination européenne (2013, Lonely Planet) à devenir une des plus importantes destinations touristiques recommandées aux voyageurs (2017, National Geographic, The Huffington Post, Trips.com). La Moldavie est connue pour les galeries souterraines des caves de Cricova et de Milestii Mici, qui constituent de véritables villes souterraines. Objet du patrimoine culturel national de la République de Moldova, « Cricova » comprend des centaines de rues et avenues à une longueur totale de 120 kilomètres, hébergeant les collections personnelles des leaders politiques les plus influents au monde. «Milestii Mici» se retrouve dans le livre des records pour la plus grande collection de vins au monde : 1,5 millions de bouteilles de vin stockés dans des galeries d’une longueur de 200 kilomètres. En même temps, les établissements vinicoles «Purcari» et «Château Mimi», construits selon le modèle des châteaux du 19e siècle, sont devenus des points d’attraction pour des milliers de touristes. Les traditions millénaires dans le domaine de la vinification sont célébrées chaque année lors de la Journée nationale du vin, événement qui se tient le premier week-end du mois d’octobre. Des milliers de touristes étrangers se rendent en Moldavie pour participer à cet événement, dont le programme comprend des défilés, des danses traditionnelles, des dégustations de vins et des visites guidées dans les caves du pays.


http://gofile.me/3jwwa/zh56vvTK8

Put your name down to receive our newsletter :

Here’s my name
672202 viewers

Association des Sommeliers d'Europe vous invite á une formation en sommelerie et à découvrir l'oénologie
par une initiation dans la dégustation du vin au cours de votre visite de cave à vin.