Certificat Sommelier Européen
Dégustations
Date : 
Pays/Région : 
Toutes nos dégustations :

Dégustation de vins géorgiens le 20 mars 2017 au Méridien Beach Plazza Monaco par Alain JASPARD (22-03-2017)

Dégustation du 20 mars 2017 : Vins de Géorgie.
Organisée par l’Association des Sommeliers de Monaco, en la présence de :


•    Anna GODABRELIDZE : Directeur de l’Académie de la Vigne et du Vin à l’Université d’Agriculture de Géorgie. Directeur de la Commission de Dégustation au Ministère de l’Agriculture de Géorgie (NWA).
•    Giorgi SAMANISHVILI : Président de l’Agence Nationale du Vin de Géorgie.
•    Ilia KAKHOIDZE & Gérard GERMANI : Importateurs pour la France & Monaco

Préparation du lecteur au vin géorgien :

Déboucher un vin géorgien, c’est ouvrir un pan de l’histoire viticole. Considérée comme l’une des plus vieilles civilisations viticoles, la Géorgie, c’est également un savoir-faire ancestral, une mosaïque de terroirs et de nombreux cépages autochtones uniques. Ses 82 000 hectares de vignes produisent des vins équilibrés principalement issus de ces cépages autochtones et de quelques cépages importés (Rhine Riesling, Chardonnay, Cabernet Sauvignon…).

UN PEU D’HISTOIRE

La Géorgie est l’un des premiers pays producteurs de vin avec l’Iran et l’Arménie. Outre les « qvevri », jarres de terre cuite datant de 6000 ans av. J.-C., des fossiles de pépins de raisins datés de 8000 à 6000 ans av. J.-C. et destinés à faire du vin – espèce Vitis Viniferra, variété Sativa – témoignent de ce passé. 
Au fil des siècles, la viticulture est restée importante dans la culture géorgienne. Au IVe siècle, lors de la conversion du royaume au Christianisme, Sainte Nina apporte une croix faite de sarments de vigne noués de ses propres cheveux : la Croix de la Grappe. Cette croix, dont les bras sont légèrement incurvés vers le bas, devient alors le symbole de l’Église Apostolique de Géorgie. Au XVIIe siècle, le Chevalier Chardin (1643-1713), écrivain et voyageur, dit de la Géorgie :   « Il n’est pas de pays où l’on boive davantage et de meilleur vin. »
Pourtant cette belle et ancienne nation viticole revient de loin ! La domination soviétique du XXe siècle a marqué la production de vin en imposant la quantité au détriment de la qualité. Les surfaces exploitées ont augmenté, passant de 50 000 ha dans les années 1950 à plus de 130 000 hectares dans les années 1980 avec de très hauts rendements. Puis les événements politiques des années 1990 ainsi que l’embargo russe de 2006 interdisant toute importation de vins géorgiens ont conduit à une modernisation et une restructuration de l’industrie.
Aujourd’hui près de 80 000 ha sont exploités en Géorgie avec une volonté commune de produire des vins de qualité.

 LE TERROIR & LES RÉGIONS VITICOLES

Ce berceau du vin est également le pays où les cépages autochtones sont les plus nombreux. On compte plus de 500 cépages autochtones en Géorgie, dont plus de 30 sont en exploitation. Les cépages les plus répandus sont : Saperavi (rouge), Rkatsiteli (blanc) et Mstvane (blanc).
Il existe en Géorgie 10 régions viticoles, dont la Kakheti qui produit 75 % des vins (Géorgie Orientale). Toutefois, on peut présenter deux grandes zones viticoles : la Géorgie Occidentale à proximité de la Mer Noire et la Géorgie Orientale à l’est de la Chaîne de Montagnes Likhi. La première bénéficie d’un climat plus doux et produit des vins plus gras. La seconde bénéficie d’un climat plus continental et produit des vins plus frais et légers.

LA RÉGLEMENTATION

Il existe 18 AOC en Géorgie dont 10 en blanc et 8 en rouge. La majorité de ces appellations sont dans la région viticole de Kakheti. Citons l’AOC Tsinandali qui offre des vins blancs fins issus des cépages Rkatsiteli et Mtsvane sur des terroirs argileux et alluviaux. L’AOC Kindzmarauli produit des vins rouges moelleux du cépage Saperavi sur des sols schisteux (type Banyuls). De bons vins rouges de garde du cépage Saperavi sont produits sur les coteaux argilo-calcaires et les terres rouges de l’AOC Mukuzani.
Staline avait un penchant pour les vins de l’AOC Khvanchkara.
Et aussi les autres AOC : Akhasheni, Atenuri, Gurjaani, Kakhéti, Kardenakhi, Kotekhi, Kvareli, Manavi, Napareuli, Sviri, Teliani, Tibaani, Tvishi, Vazisubani.
A noter que la loi locale autorise 15 % d’ajout d’un autre cépage ou d’un autre millésime sans changement d’appellation ou de précisions sur l’étiquette.
Malheureusement, bien que les cépages autochtones d’altitude n’aient pas été touchés par le phylloxéra, ils ont tous été regreffés pour des raisons de sécurité.

US ET COUTUMES

La culture du vin est donc ancrée dans l’histoire et les traditions géorgiennes ; le vin fait partie du quotidien. On considère aujourd’hui que 20 000 à 25 000 familles possèdent leurs vignes et produisent leur propre vin selon la tradition des qvevri.
Lors du « Soupra », banquet typiquement géorgien, le repas est orchestré et animé par un « Tamada », le maitre des toasts. Ses talents d’orateur lui permettent d’orchestrer le diner en prononçant des toasts et en invitant les convives à boire aussi souvent que possible. Les Khantsi sont des cornes à boire utilisée traditionnellement lors des Soupra.

DÉGUSTATION :

Vin N° 1 :

MTSVANE 2014. (100% Mtsvane) 13,5 % volume.
Domaine Schuchmann à Napareuli, ville située dans la région de Telavi en Kakheti.
120 hectares de vignes entre 380 & 450 mètres d’altitude.
Vinification moderne en cuves inox thermo régulées, sans malo.
-     jolie robe jaune clair, reflets verts
-    alcool, bergamote, sauge, menthe à l’aération
-    belle attaque, léger perlant, finale fruits secs, légers amers.
    Vin agréable, à boire jeune, pour un apéritif ou un début de repas.

Vin N° 2 :

    RKATSITELI « Sec Ambré » 2014. (100 % Rkatsiteli vieilles vignes) 12,5 % volume.
Domaine Orgo, région de Kakheti.
Vinification traditionnelle de 6 mois en qvevri et 6 mois en fût de chêne français.
-    vieil or cuivré ambré, mais lumineux
-    épices orientales, safran à l’aération
-    attaque puissante, finale astringente, belle structure
    Vin typé oxydatif, pouvant se révéler sur une sauce à la crème avec champignons.
À garder 5 ans.

Vin N° 3 :

    KISI VITA VINEA « Sec Ambré » 2015. (100% Kisi) 13 % volume.
Domaine Dakisvili, fondé en 1930. Vinification traditionnelle de Kakheti. Raisins récoltés dans les vieilles vignes du village de Zhaluri, altitude de 800 mètres, dans la région d’Akhmeta.
La vinification traditionnelle et millénaire de Kakheti consiste à faire fermenter les grappes entières pendant 6 mois en qvevri enterrées et scellées sans ajout de levure. Le vin est ensuite soutiré et passé en fût de chêne français pour à nouveau 6 mois. Mis en bouteilles sans filtration.
-    cuivre intense, reflets et jambes grasses topaze brulée
-    noyaux d’abricots, raisins secs, pain grillé à l’aération
-    attaque douce, mais longue, avec une montée progressive de la puissance.
Belle amertume en finale sur des notes d’épices douces.
    Vin long et élégant, à envisager sur une cuisine orientale, types mezzés libanais.

Vin N° 4 :

    DAKISHVILI « Sec Ambré » 2015. Sélection familiale.
(1/3 Rkatsiteli, 1/3 Mtsvane, 1/3 Kisi). 13 % volume.
Vin produit à Kondoli. La technique de vinification est identique au vin précédent.
-    vieil or     limpide et brillant
-    nez discret d’abricot, fruits secs   
-    moins puissant que le vin No 3, finale amère et astringente
    L’association des trois cépages enlève une certaine identité à ce vin.

Vin N° 5 :

    TVISHI AOC « Blanc demi-doux » 2015. (50% Tsolikauri, 50% Tsitska). 11,5 % volume.
    Vin produit dans le village de Tvishi, dans la région de Lechkhumi entre 500 et 800 mètres d’altitude. Terroir sableux, bien drainé et bien ensoleillé.
-    paille très claire, blanc limpide, reflets légèrement nacrés
-    fruits blancs très mûrs
-    belle attaque, frais et agréable en bouche, bel équilibre entre le sucre et l’acide malgré les 40 grammes de sucre résiduel.
    Vin original. Apéritif ou salade de fruits exotiques.

Vin N° 6 :

    PERADZE SAPERAVI Rouge 2015. (100% Saperavi) 14 % volume.
Vinification classique en cuves avec passage de neuf mois en fût de chêne français.
Le Domaine Peradze se situe en Kakheti, dans le village de Khashmi, à plus de 800 mètres d’altitude. Ce village est le lieu emblématique de ce cépage où on le cultive depuis fort longtemps. On le retrouve dans de nombreux pays comme la Russie, la Bulgarie, l’Arménie, et les républiques du Caucase, de Crimée, etc. On prendra soin de ne pas le confondre avec d’autres, assez proches et portant le nom de « Saperavi » suivi généralement d’un autre nom.
-    superbe robe pourpre intense, brillante, avec des reflets violacés
-    beaux fruits rouges légèrement confiturés, léger caramel à l’aération
-    attaque massive, mais avec une belle finesse des tanins ; la matière est dense, avec une très belle longueur et une finale fruitée et persistante dotée d’une fraîcheur agréable et surprenante pour une telle matière.
    Très beau vin déjà prêt. Potentiel d’au moins dix ans.

Vin N° 7 :
   
    SAPERAVI SHALAURI Rouge 2013. (100% Saperavi) 13,5 % volume.
Vinification traditionnelle de 6 mois en qvevri enterrées et scellées sans ajout de levure.
Le Domaine Shalauri, situé à Kondoli, sur la rive droite de la rivière Alazani est un important domaine de la région de Kakheti.
-    grenat intense, jambes colorées
-    cabosse de cacao torréfiée, olive noire à l’agitation
-    attaque puissante, bouche énorme, finale tannique mais agréable, passant par les baies noires pour finir sur une note empyreumatique.
Vin absolument superbe avec un potentiel de garde probablement de plus de 15 années.

Vin N° 8 :

    DAKISHVILI Rouge 2015. Sélection familiale. (50 % Saperavi, 50 % cabernet sauvignon) 13,5 % volume.
Vinification traditionnelle de 6 mois en qvevris enterrées et scellées sans ajout de levure, puis passage de 12 mois en fût de chêne français renouvelés par tiers.
-    belle robe grenat d’intensité moyenne
-    pivoine
-    belle attaque, tanins sans grande finesse, finale herbacée de poivron.
Pour ma part, vin sans intérêt. Pourquoi rajouter du Cabernet Sauvignon à un si beau cépage ?

Vin N° 9 :

    SAPERAVI Rouge Réserve 2005. (100% Saperavi) 13 % volume.
Domaine Kakhuri, situé à Telavi, dans la banlieue de Tbilissi.
Vignes de 25 ans. Élevage de 24 mois en fût de chêne français renouvelés par tiers.
Vin servi en carafe.
-    rubis légèrement tuilé, belle intensité et beau brillant
-    nez de réduit important qui va disparaître après une longue et énergique aération. Le nez va alors révéler un superbe bouquet de notes réglissées et d’une élégante vanille.
-    attaque fine et suave, les tanins sont fins et ronds, la longueur est idéale et étonnamment rafraîchissante
Très beau vin qui me ferait penser à un Château Margaux d’une quinzaine d’années.
Potentiel d’une bonne dizaine d’années.

Vin N° 10 :
   
    KHVANCHKARA Rouge « demi-doux » 2015. (50 % Alexandrouli, 50¨% Mujurethouli) 11,5 % volume.

Le Domaine Schuchmann à Napareuli exploite cette appellation réputée sous la marque Vinoterra. Les vignes sont à 40 kilomètres de Kuteisi dans la province d’Imereti, région de Racha.
-    rouge rubis d’intensité moyenne
-    nez d’amande amère avec une touche de résine à l’aération
-    jolie bouche suave sur les fruits rouges, mais plutôt courte.
Joli vin de dessert à servir sur une salade de fruits rouges ou un « tiramisu ».

CONCLUSION
Nous avons eu la joie et le plaisir, après cette dégustation aussi studieuse que sérieuse, d’aller déjeuner au restaurant « In Tempo » accompagné de trois autres vins géorgiens, le tout offert généreusement par « Le Pont Caucasien », l’importateur de ces raretés œnologiques.
Saluons la présence d’Anna GODABRELIDZE et de Giorgi SAMANISHVILI qui, dans un excellent français, ont non seulement commentés les vins, mais parfaitement répondu à toutes les questions les plus techniques que notre assemblée – composée à 90 % de professionnels du vin – ne s’est pas privée de poser.
Je pense que ces vins ont leur place dans notre gastronomie méditerranéenne.
Les rives de la Mer Noire et son histoire multimillénaire ne sont-elles pas les fondations de notre culture ?

Enfin, il me parait difficile de conclure une aussi belle dégustation sans révéler le prix de ces admirables flacons.

Prix publics en Euro sur le site du « Pont Caucasien » à Vallauris (www.ga-vins.com)

Vin N° 1 :    8,78 - Vin N° 2 :  25,00 - Vin N° 3 :  25,80 - Vin N° 4 :  25,80 - Vin N° 5 :  11,90 - Vin N° 6 :  28,00 - Vin N° 7 :  33,00 - Vin N° 8 :  27,00 - Vin N° 9 :  34,50 - Vin N° 10 : 26,20

Alain Jaspard

Inscrivez-vos à la newsletter ASE :
Je m'inscris
466543 visites

Association des Sommeliers d'Europe vous invite á une formation en sommelerie et à découvrir l'oénologie
par une initiation dans la dégustation du vin au cours de votre visite de cave à vin.


Site réalisé par