Certificat Sommelier Européen
Actualités
Rechercher :

Dégustation des premiers vins moldaves certifiés avec Indication Géographique Protégée à Chisinau (30-06-2016)

Dégustation des premiers vins moldaves certifiés avec
Indication Géographique Protégée
Organisée pour les sommeliers et les restaurateurs
Le 22 juin 2016 à Chisinau

Cette dégustation thématique des premiers vins moldaves avec Indication Géographique Protégée (IGP), dédiée aux sommeliers de la République de Moldova, ainsi qu’aux professionnels HoReCa, a été organisée à l’initiative Diana Lazar secrétaire générale de l’Association Européenne de Sommeliers et vice-directrice du Projet de Compétitivité de USAID Moldova, soutenue par l’Office National de la Vigne et du Vin.

L’objectif de l’évènement fut d’initier les sommeliers et les restaurateurs moldaves au concept d’Indication Géographique et d’Appellation d’Origine afin qu’ils puissent mieux informer leurs clients et leur faire découvrir les vins moldaves porteurs de ce signe de qualité.
La République de Moldova est un petit pays d’Europe de l’Est avec d’anciennes traditions dans le domaine vitivinicole. Actuellement, dans un contexte d’une forte concurrence mondiale sur le marché vinicole, la signature de l'Accord de libre-échange avec l'Union européenne, l’harmonisation du cadre législatif aux standards européens et l’amélioration de la compétitivité sont un objectif primordial pour la Moldavie.  Le vin est le premier produit de Moldavie qui a été certifié IGP, règlementé en République de Moldova par la Loi nr. 66/2008 et par le règlement technique de « L’organisation du marché vitivinicole ». Les vins certifiés portent sur l’étiquète des informations sur les IGP et sur leurs spécificités, conformément au cahier des charges de l’IGP et aux exigences de qualité de la Communauté Européenne.

La production du vin avec IGP a commencé lors de la campagne vitivinicole de l’année 2015 et, à l’heure actuelle, 198 lots de vins IGP pour un volume de 40.000 dal (environ 550.000 bouteilles) ont été certifiés. Plusieurs lots de vins sont dans l’attente de certification et paraîtront sur le marché local et à l’export pendant la période de septembre-novembre 2016.
Pour bénéficier de l'IGP / AOP, les entreprises vinicoles doivent être inscrites sur le Registre vitivinicole (RVV) et devenir membres des associations IGP : pour le Sud du pays - l'Association du Sud IGP "Valul lui Traian", l’Association du centre IGP "Codru" et pour le Sud-Est – l’Association IGP "Stefan Voda". Les entreprises qui deviennent membres d'une association et qui correspondent aux critères de sélection peuvent obtenir l'IGP. Les producteurs moldaves ont bien compris les bénéfices que peut apporter le système IGP, parmi lesquels l’ajustement de la classification de produits en conformité avec les standards européens ; les vins IGP représentent des vins de haute qualité et les consommateurs pourront ainsi plus facilement identifier leurs vins préférés ; les IGP contribuent au développement régional durable et au tourisme vitivinicole.

La dégustation des premiers vins IGP a été organisée dans le restaurant Mezzo de l’hôtel Berd’s de Chisinau, un restaurant classé « Wine Friendly » (Ami du Vin). Outre les sommeliers, des invités de marque ont participé à la dégustation :  Vasile LUCA – Vice-ministre de l’Agriculture et de l’Industrie alimentaire de Moldova, Dumitru MUNTEANU -  Directeur de l’Office National de la Vigne et du Vin, Svetlana MUNTEANU et Andrei POPA - Directeurs Généraux Adjoints de l’Agence Nationale de la Propriété Intellectuelle, Sergiu BOTEZATU – Manager de projet USAID Moldova, et Marco TIGGELMAN, consultant hollandais en vinification et marketing.
Au total, la manifestation a réuni environ 30 personnes du secteur vitivinicole.

L’évènement a été orchestré par Diana LAZAR, secrétaire générale de l’Association Européenne des Sommeliers, secondée par George ARPENTIN, Président de l'Union des Œnologues de Moldova et Président de l’Association avec Indication Géographique Protégée "Valul lui Traian" et par Elizaveta BREAHNA -  Experte en oenologie à l'Office National de la Vigne et du Vin.


Georges ARPENTIN Président de l'Union des Œnologues de Moldova et Président de l’Association avec Indication Géographique Protégée "Valul lui Traian"


Nicolae LUCA


Vasile LUCA – le vice-ministre de l’Agriculture et de l’Industrie alimentaire de Moldova

Les participants ont été conviés à déguster 9 vins (3 blancs, 3 rosés et 3 rouges) des 3 régions IGP : „Codru”, „Valul lui Traian”, „Ștefan Vodă”, avec comme objectif de déterminer la typicité des vins provenant des différentes régions.

La présentation et la dégustation des vins a été réalisée sous une forme interactive dans laquelle les sommeliers ont été invités à exprimer leurs impressions et à commenter les vins.

Vins blancs secs dégustés

2 vins de 2015 du cépage indigène Feteasca Alba, producteur Cricova (IGP Codru) et Vinaria din Vale (IGP Valul lui Traian) et un coupage de Feteasca Alba et Chardonnay – « Vinohora » - de l’année 2014 de Purcari (IGP Stefan Voda).
Les deux Feteasca Alba dégustées présentaient une couleur de jaune pâle, des arômes fins et discrets de fleurs des champs, avec des nuances spécifiques aux cépages locaux.
L’assemblage Vinohora de Purcari a été plus intense en nez, ainsi qu’en bouche, arômes du Chardonnay qui a passé 4 mois en barrique. Les sommeliers

Maria Oprea, Nicolae Luca et Mihai Druta, tous des sommeliers certifiés avec le Diplôme de Sommelier Européen de l’ASE ont commenté les vins et ont proposé des mariages vins-mets appropriés pour la saison d’été.

Vins rosés dégustés

Un rosé du cépage Cabernet Sauvignon « Sol Negru » d’Asconi (IGP Codru), un rosé du cépage Merlot de F’autor (IGP Valul lui Traian) et un rosé de Purcari produit à la base d’un assemblage des cépages Cabernet Sauvignon, Merlot et Rara Neagra (IGP Stefan Voda), tous de l’année 2015.
Les vins sont marqués par la typicité des cépages, un goût fruité et frais. La couleur des rosés est bien différente, partant d’un rosé lipide vers un rosé saumoné et un rosé orangé.
Les rosés ont été associés à des salades aux crevettes, à des fromages fins, à des mats à base de basilic ainsi qu’à des sushis ou des rolls à la thaï.
Les sommeliers Andrei Turcanu, Daniela Jitaru et Sergiu Stratan ont présentés les vins et ont fait des commentaires sur leurs profils organoleptique.
Ils ont mentionné la hausse de la consommation du vin rosé dans les restaurants de Chisinau, vins qu’ils recommandent très souvent à leurs clients et qu’à présent, le signe IGP sera un plus pour les producteurs ainsi que pour les restaurateurs

Vins rouges dégustés

Un Pinot Noir de Château Vartely (IGP Codru) et deux vins de Rara Neagra de Cricova (IGP Valul lui Traian) et Purcari (IGP Stefan Voda), tous de l’année 2015. Le Pinot Noir 2015 de Château Vartely a été commenté longuement par les sommeliers, qui ont apprécié sa qualité mais aussi le fait que les Pinots Noirs moldaves ont leurs propres caractéristiques gustatives par rapport aux Pinot Noirs de Bourgogne représentant bien l’expression du terroir.
Les vins Rara Neagra de 2015 de Cricova et Purcari présenent des arômes de fruits rouges, de prunes et d’arômes propres au cépage indigène, avec un bon équilibre des tannins et acidité.











La marque IGP apporte réellement une valeur ajoutée aux produits vitivinicoles : c’est là une promotion collective des produits vitivinicoles des régions géographiques définies ; cela ouvre les perspectives à export vers les marchés européens, et offre des garanties supplémentaires aux consommateurs. Les zones avec IGP mettront en évidence la personnalité et les particularités distinctives, indépendamment des cépages.

 

L’expert international, Marco TIGGELMAN, a apprécié le fort potentiel des vins moldaves, précisant en même temps qu’il reste encore beaucoup de travail pour développer au maximum ce potentiel.
Les professionnels ont apprécié le progrès en qualité des vins de Moldova et les sommeliers considèrent que ce type de dégustation devrait être organisée plus souvent afin qu’ils puissent connaitre les nouveautés des producteurs tout en apprenant plus sur leur production et sur le potentiel du vin. L’Association Européenne de Sommeliers a tenu plusieurs cours et master class pour les sommeliers moldaves ce qui a été une bonne occasion d’améliorer les compétences du personnel des restaurants et qui a eu un impact sur la hausse des ventes dans le segment HoReCa.


Diana LAZAR, secrétaire générale de l’Association Européenne et vice-directrice du Projet de Compétitivité de USAID Moldova

En conclusion, Diana LAZAR a exprimé ses impressions : « Cette année a vu le commencement de la mise en œuvre de la loi sur les AOP / IGP et nous pouvons, comme on le constate déjà suite à cette dégustation, être fiers des résultats des premiers vins avec IGP. La qualité et l'origine des vins dégustés aujourd’hui sont indéniables, ce qui leur donne une forte valeur ajoutée et apporte aux producteurs de nombreux avantages, mais aussi à l'industrie du vin dans son ensemble. Les sommeliers ont un rôle important dans la communication sur ces nouveaux signes de qualité et les cartes des vins des restaurants seront adaptées pour y inclure cette nouvelle catégorie de vins.

Diana LAZAR Secrétaire Générale de l’Association des Sommeliers d’Europe

Inscrivez-vos à la newsletter ASE :

Je m'inscris
555528 visites

Association des Sommeliers d'Europe vous invite á une formation en sommelerie et à découvrir l'oénologie
par une initiation dans la dégustation du vin au cours de votre visite de cave à vin.


Site réalisé par