Certificat Sommelier Européen
Actualités
Rechercher :

Validation du « Certificat de Sommelier Européen » par l'Intergroupe Viticulture, Fruits et Légumes, Tradition, Alimentation de Qualité (12-05-2014)

Validation du « Certificat de Sommelier Européen »
par l'Intergroupe Viticulture, Fruits et Légumes, Tradition, Alimentation de Qualité



Intervention de Thierry CORONA
Président de l’Association des Sommeliers d’Europe
Vendredi 09 mai 2014 à la XXIIème Session Plénière de l'AREV
(Assemblée des Régions Européennes Viticoles)
Remich – Grand Duché de Luxembourg



Centre des Congrès à Remich (Luxembourg)

« Mesdames, Messieurs,

Pourquoi et comment une certification Européenne

La vigne et le vin sont des produits agricoles phares en Europe. Les promouvoir, c'est ouvrir les portes à d'autres pays Européens.
Par nos expériences tant professionnelles que formatrices, nous constatons que le Sommelier est l'Interface entre la vigne, le vin et le consommateur.
C'est le but que s'est fixé l'Association des Sommeliers d'Europe dès sa création en 2004. Depuis, nous avons développé cette idée dans différents pays de l'Union Européenne : nous favorisons les échanges et rencontres entre Sommeliers, Vignerons de différents pays Européens ; nous aidons à la création de formations de Sommeliers en Grèce, Luxembourg, Roumanie, Moldavie, Italie, Espagne, etc...
Nous sommes fréquemment sollicités pour promouvoir les Vins Européens dans divers pays du Monde : Liban, Géorgie, Chine, etc..
Il y a 10 ans, les vins californiens, australiens, sud-africains, chiliens, tentaient une percée en force sur le marché Européen. Aujourd'hui l'Europe a un nouveau rival bien plus puissant : la Chine.
L'Europe se doit de resserrer les rangs et de faire front commun en créant une Certification de Sommelier Européen qui, en faisant connaître les vins des différents pays Européens à travers le monde, luttera efficacement contre une mondialisation débridée, d'autant que la crise touche actuellement surtout l'Europe. Cette certification aura d'autant plus de valeurs si elle est avalisée par des instances Européennes.
Les Sommeliers sont souvent appelés à exercer leur profession dans divers pays. Jusqu'à présent, leurs compétences les amenaient à promouvoir les vins de leur pays d'origine ainsi que les vins Français.
Cette certification de « Sommelier Européen » agrandirait leurs champs d'actions en favorisant les vins Européens tout en apportant un plus aux restaurateurs qui les emploient.
A l'heure où la gastronomie s'internationalise, les consommateurs souhaitent y associer les vins.
Chaque pays forme ses propres Sommeliers et l'Association des Sommeliers d'Europe fournirait un cursus intégrant les vins de tous les autres pays Européens. Cela scellerait ainsi un « contrat moral » entre le Sommelier et les vins Européens.
Les membres de l'Association des Sommeliers d'Europe ont commencé à travailler sur un programme qui pourrait être mis en place, mais il convient d'y associer d'autres intervenants de la filière vitivinicole, vignerons, œnologues et restaurateurs. Il nous faudra créer une commission pour étudier ce programme.
A l'heure actuelle les formations dans les différents pays Européens sont trop hétérogènes pour que cette certification soit confiée aux instances en place.
L'Association des Sommeliers d'Europe est prête à s'engager à assurer ces formations. »


Astrid LULLING, Jean-Paul BACHY, Président de l’AREV et Dominique JANIN, Secrétaire Général Adjoint de l’AREV, attentifs pendant le discours de Thierry CORONA

A l'issu du discours de Thierry Corona, Madame Astrid Lulling, Députée Européenne et Présidente de l'Intergroupe Viticulture, a confirmé l’autorisation de délivrance d’un certificat de « Sommelier Européen » par l'Association des Sommeliers d'Europe, sous le patronage de l'Intergroupe Viticulture, Fruits et légumes, Tradition, Alimentation de qualité.
Une victoire et une première étape pour l’ASE qui depuis 10 ans travaille à ce projet, soucieuse de voir revalorisé le métier de sommelier.


Suite à la visite de Thierry Corona au Ministère de l’Education Nationale et à la DEGESCO (Direction Générale Scolaire) l’ASE continue son combat, les prochaines étapes dans ses projets étant :
 
1.    La mise en place d’une qualification Sommellerie aux titulaires d’un CAP restaurant, ayant pour but de donner un plus aux élèves sortant du CAP restaurant et leur permettant d’acquérir ainsi des atouts supplémentaires dans leur recherche d'emploi
2.    La création d’une formation de Maître d’Hôtel – Sommelier avec l’obtention d’un diplôme d’état, permettant aux restaurateurs qui ne pourront créer deux postes distincts (sommelier et Maître d’Hôtel) d’avoir un employé compétent dans le conseil et dans la vente du vin dans leur restaurant. 


Thierry CORONA (Président de l’Association des Sommeliers d’Europe), Astrid LULLING (Députée Européenne et Présidente de l’Intergroupe Viticulture, Fruits et légumes, Tradition et Alimentation de qualité), Alain BACCINO (Président de la Chambre d’Agriculture du Var) et Dominique JANIN (Secrétaire Général Adjoint de l’Assemblée des Régions Européennes Viticoles)


Alain Baccino et Thierry Corona

Inscrivez-vos à la newsletter ASE :

Je m'inscris
530075 visites

Association des Sommeliers d'Europe vous invite á une formation en sommelerie et à découvrir l'oénologie
par une initiation dans la dégustation du vin au cours de votre visite de cave à vin.


Site réalisé par